Pourquoi analyser les fichiers log pour votre SEO ?

Pourquoi analyser les fichiers log pour votre SEO

En SEO technique, on parle de “fichier log” pour désigner les données enregistrées par le serveur qui supporte votre site internet. L’analyse de ces données permet d’envisager des stratégies d’amélioration de votre référencement naturel. Encore faut-il savoir ce qui est enregistré, et comment l’utiliser. Découvrez comment analyser vos fichiers logs pour améliorer votre positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

Fichier log : définition et utilisation

Le fichier log désigne un dossier qui contient les données relatives à l’utilisateur d’un serveur, d’un ordinateur, d’un logiciel ou d’une application. On l’appelle aussi “fichier de trace”. Il fonctionne comme un petit rapport d’activité, qui liste les événements relatifs à un usager. Il permet aussi d’obtenir un historique de ce qui se passe sur un système informatique.

Le fichier log aide à décortiquer certains usages. C’est également grâce à lui qu’on peut comprendre les imperfections d’un système informatique et l’améliorer. Le fichier de trace d’un serveur enregistre ainsi l’activité sur un ou plusieurs sites web. Celle-ci recoupe notamment :

  • la liste des événements ;
  • leurs dates et leurs heures ;
  • l’identifiant de l’usager, souvent sous forme d’adresse IP.

L’adresse IP, comme d’autres informations collectées, fait partie des données personnelles. Le fichier log relève donc des documents régis par la loi informatique et libertés. Il est également concerné par le Règlement Général pour la Protection des Données, RGPD.

Quelles informations fournit le fichier de trace dans le cas d’un site web ?

En tant qu’outil web, le fichier log sert à analyser les usages des visiteurs. On parle, dans ce contexte, d’“analyse des logs”. Cette démarche permet de mesurer les performances d’un site web auprès des internautes et des robots des moteurs de recherches.

Les fichiers de trace enregistrent des informations exactes, telles que :

  • nombre de visites sur une page web ;
  • temps passé sur cette page ;
  • heures de visite ;
  • volume de crawl quotidien ;
  • supports de connexion de l’utilisateur ;
  • fréquence d’exploration des pages par les robots ;
  • pages vues et non crawlées par Google ;
  • codes erreurs générés sur vos pages web, ainsi que redirections ;
  • origine géographique des internautes.

L’accumulation de ces données permet de déceler des tendances. Reste ensuite à s’en servir pour optimiser son site internet en fonction. L’origine géographique des internautes peut, par exemple, encourager la création de pages web traduites en certaines langues, avec balises hreflang.

Comment utiliser le fichier log pour optimiser son référencement naturel ?

Le temps passé sur une page web s’avère être un précieux indicateur de son utilité pour l’internaute. C’est en tout cas comme cela que peuvent l’interpréter les robots Google. Un internaute qui passe du temps sur une page, qui la scrolle et qui clique vers d’autres liens internes au site envoie un message positif aux moteurs de recherche. Il indique que le contenu l’intéresse.

Le fichier de trace permet aussi d’identifier les pages web plus et moins fréquentées. Les plus fréquentées donnent des indications quant aux configurations qui fonctionnent auprès des visiteurs. Les moins consultées, en revanche, doivent être optimisées. Il va falloir les repenser pour qu’elles incarnent davantage les consignes de Google pour un bon référencement naturel.

Les fichiers log permettent par ailleurs de connaître le taux de crawl. Le taux de crawl désigne le rapport entre les pages visitées par les robots Google et celles qui existent sans avoir été scannées. Ces dernières vont devoir réinvestir certaines pratiques, comme le fait d’avoir un contenu de bonne qualité ou d’éviter le contenu dupliqué.

Les supports de connexion utilisés par vos internautes apparaissent également dans le fichier de trace. Vous apprenez ainsi s’il s’agit plutôt de mobinautes, ou d’utilisateur desktop. Vous pouvez par conséquent adapter l’ergonomie de votre site internet pour mieux répondre aux habitudes de vos utilisateurs. Une fréquence de crawl élevée prouve, enfin, que votre travail de référencement naturel est efficace. Si les robots viennent régulièrement explorer vos pages web, c’est qu’elles leur semblent pertinentes. Une baisse du volume de crawl peut par ailleurs indiquer des erreurs SEO ou un ralentissement du serveur. À l’inverse, une augmentation du volume de crawl peut vous faire penser à un update de l’algorithme de Google.

Autres articles en relation :

Laissez un petit mot

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
seo pages zombies

Pages Zombies : comment les éviter sur son site ?

Si vous possédez un site Web, vous devez avoir des pages zombies. Les pages zombies peuvent en fait nuire à votre référencement SEO et sont des pages que vous devez absolument supprimer de votre site. Les pages zombies sont des pages de votre site qui reçoivent peu ou pas de trafic. Ces pages peuvent exister […]

ymyl

Your Money Your Life : ce qu’il faut savoir en SEO

Vous avez peut-être entendu parler du terme YMYL (Your Money Your Life). Cet acronyme, que l’on peut essayer de traduire en français par “Votre argent, votre vie”, désigne un site web ou une page qui peut avoir un impact direct sur la vie de l’internaute et peut donc affecter son bonheur, sa santé, son argent […]

Être recontacté par Staenk

Parlez-nous de votre projet

  • Hidden
    Code postal
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Maud contact

Parlons performance et webmarketing.
Maud vous recontactera sous 48h pour discuter de votre projet.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x