Ressources STÆNK

Recherche vocale & Google Ads : comment adapter son référencement payant ?

Assistants vocaux et référencement vocal

Depuis peu, la recherche vocale connaît une croissance fulgurante avec notamment l’apparition des assistants vocaux. Véritables compagnons de poche ou de maison, les assistants vocaux transforment la manière de rechercher de l’information. Les réponses données par Alexa (Amazon), Siri (Apple) ou Bixby (Samsung) sont totalement différentes des réponses des moteurs de recherches. Elles sont plus plus courtes et concises.

Par conséquent, ce nouveau moyen de communication demande aux annonceurs d’adapter leur stratégie marketing, notamment en termes de publicité vocale.

Si vous souhaitez vous renseigner sur la manière dont la recherche vocale influe sur le SEO, nous avons récemment fait un article à ce sujet pour vous aider à adapter votre référencement naturel à la recherche vocale.

Concentrons-nous ici sur le référencement payant et tout particulièrement Google Ads : la plus grande régie publicitaire connue sur le web.

Les opportunités de la recherche vocale pour la publicité

La recherche vocale permet aux utilisateurs de recueillir beaucoup d’informations concernant :

  • la météo,
  • l’heure,
  • les dernières actualités,
  • le restaurant où ils souhaiteraient déjeuner le midi, ainsi que d’autres données qui permettent de faciliter leur quotidien. 
Assistant vocal Google : comment puis-je vous aider ?

Cependant, la recherche vocale est encore aujourd’hui l’endroit qui est exempt de publicités pour les internautes.

En effet, les réponses données par ces compagnons informatiques ne présentent pas d’informations relatives à des produits en particulier, des promotions ou encore des marques…

Pourtant, la recherche vocale représente près de 20% des recherches effectuées aux États-Unis et devraient représenter près de 50% selon Gartner.

Ce fait met un point d’honneur à la potentielle ouverture de la recherche vocale à la publicité.

Le fait qu’aucunes publicités ne soient encore présentes dans ce domaine ne signifie pas qu’il ne faut pas s’y intéresser dès maintenant. Les technologies évoluent très vite. L’arrivée de la publicité vocale sur le marché pourrait arriver plus vite qu’on ne s’y attend.

Nous pouvons d’ores et déjà imaginer que Google Ads et Amazon Ads seront les leaders dans ces domaines en proposant des solutions publicitaires poussées. L’idée générale ne sera pas d’agresser l’internaute avec une masse d’annonces publicitaires vocales, mais plutôt de “conseiller”  ou recommander une seule annonce sur la base de sa requête. 

Logos Amazon et Google Ads

La publicité proposée à l’utilisateur devra pousser la personnalisation jusqu’au bout, afin que celui-ci puisse avoir la réponse la plus pertinente possible selon sa requête.

Pour les professionnels travaillant dans le SEA, le ciblage et la pertinence des réponses proposées devront être très précis. Comme toujours, l’objectif devra être de répondre exactement aux attentes des utilisateurs.

Qu’en est-il aujourd’hui de la publicité vocale ? 

Même si la publicité vocale n’est pas encore disponible sur les assistants vocaux, cela n’empêche pas Google de se lancer dans la course à la publicité et de lancer des réponses publicitaires BETA. Un utilisateur Twitter a mis en évidence ce fait à travers son tweet : 

Gennaro Cuofano

@fourweekmba

Have you noticed that Google is pushing ads results in the voice assistant? @rustybrick @bill_slawski

Voir l'image sur Twitter

L’abonné en question a effectué une recherche vocale avec Google Assistant et s’est vu proposer une réponse publicitaire écrite de Google Ads en résultat principal. 

Cet abonné a également effectué la même recherche et a obtenu une réponse vocale très similaire à celle proposé à l’écrit auparavant. Cela semble donc montrer que la réponse vocale donnée ne distinguera pas la publicité et les contenus organiques. 

Bien différencier la réponse écrite et la réponse vocale dans la recherche vocale

Comme nous venons de le mentionner, il est essentiel de distinguer la réponse vocale et la réponse écrite. Dans le cas de la réponse vocale, un seul résultat est mentionné à l’oral par l’assistant vocal. La réponse vocale est donc uniquement disponible via les assistants vocaux, autrement dit les enceintes connectées/intelligentes.

Il en est de même pour la réponse écrite qui met en avant un seul et unique résultat de recherche sans que l’assistant vocal ait besoin de parler. Cette fonction de réponse écrite est uniquement disponible pour les mobiles ! 

L’intérêt pour les annonceurs sera de savoir : souhaitent-t-ils être présent sur une réponse vocale ou une réponse écrite suite à une recherche vocale ? 

La bataille des enchères pour la position unique

Peu importe le positionnement de l’annonceur, la recherche vocale est une opportunité grandissante afin d’étendre sa présence publicitaire digitale. 

L’élément majeur qui ressort de cela est qu’un seul et unique résultat de recherche sera mis en avant par l’assistant qui jugera de lui-même quelle réponse est la plus adaptée à la requête de l’utilisateur. 

Pour espérer ressortir dans les résultats de recherches, il faudra miser la plus grosse enchère et être prêt à investir le budget nécessaire pour faire face aux concurrents. 

La publicité vocale ne sera alors pas forcément pertinente pour les annonceurs souhaitant se positionner sur des mots clés très concurrentiels. Un mot clé tel que “acheter une télé Samsung” risque d’être onéreux pour les annonceurs. Cependant, la publicité vocale peut apporter une vrai bonus notamment au niveau du référencement local.

Nous pouvons imaginer les référenceurs payants mettre en place une fiche d’avis Google My Business, et coupler les avis marchands lors de la mise en place d’une campagnes Google Ads.

Il suffira de se positionner sur un mot clé au niveau local qui sera alors moins concurrentiel donc moins coûteux :

Restaurant italien à Lyon

Exemple de requête locale moins concurrentielle.

Bilan de la publicité vocale

En élargissant son spectre de supports publicitaires, Google pourra augmenter ses revenus publicitaires et ainsi proposer des solutions toujours plus poussées, dans le but répondre de la meilleure manière possible aux requêtes des internautes. 

Même si la publicité vocale semble évidente, elle ne fait pas encore partie de notre quotidien. Étant donné la rapide évolution des technologie et le développement accru de l’intelligence artificielle, la publicité vocale ne devrait pas tarder à voir le jour en versions BETA (test) dans les années ou mois qui arrivent.

À ce stade, nous pouvons également nous interroger sur l’écoute vocale (notamment sur mobile) et le remarketing effectué par certains annonceurs suite à certains mots clés évoqués lors de conversions…Avez-vous déjà été confronté à cette situation ?

à propos de l'auteur.e. : Salomé Guillemot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVRES BLANCS

TOP 10 STRATÉGIE WEBMARKETING

Découvrez les 10 meilleures stratégies webmarketing en 2020. De la stratégie d'entreprise à l'exécution, gagner en efficacité opérationnelle.

BOOSTER SON REFERENCEMENT

Téléchargez notre livre blanc et découvrez l'ensemble du processus pour optimiser le référencement de votre site sur les moteurs de recherche.