Ressources STÆNK

7 indispensables pour optimiser ses fiches produits pour le SXO

astuces pour optimiser fiches produits

Il y a encore deux ou trois ans, optimiser les fiches produits de son site e-commerce se résumait à y appliquer quelques règles de référencement naturel. Les googlebots s’intéressent pourtant de plus en plus à l’expérience utilisateur – ou UX – qu’offrent les pages web d’un site marchand. Le positionnement d’un site web ou d’une de ses fiches produits dans les résultats des moteurs de recherche dépend donc autant du référencement naturel que de l’expérience utilisateur.

Pour se distinguer de la concurrence et convertir davantage de leads, il devient donc indispensable d’intégrer l’optimisation SXO des pages produits à sa stratégie. Cette démarche consiste à combiner SEO (Search Engine Optimization) et UX (User eXperience). Les règles à suivre en la matière sont nombreuses. Staenk a sélectionné 7 principes primordiaux pour améliorer le potentiel SXO de ses pages produits.

1/ Travailler la balise Title dans ses moindres détails

La balise <Title> est le titre de la fiche produit. Il s’agit du texte qui apparaît en bleu dans les résultats des moteurs de recherche, c’est-à-dire le premier élément que voient les internautes. Pour qu’il attire les clics, le « Title » respecte des règles SEO précises : 

  • se limiter à 65 caractères ;
  • indiquer le thème de la fiche produit ;
  • intégrer le mot-clé. 

Faut-il inclure plusieurs mots clés à la balise <Title> ? La réponse à cette question dépend de deux facteurs. Si vous n’êtes pas habitué à l’édition de fiches produits, le plus simple reste de se focaliser sur votre mot-clé principal dans un premier temps. Celui-ci permet d’améliorer le positionnement sur un produit stratégique. Vous pouvez ensuite vous intéresser aux mots clés secondaires, dont le rendement est plus incertain. 

Si, par contre, vous êtes un e-commerçant aguerri, la balise <Title> peut inclure une requête principale et une requête secondaire. Il convient de rappeler ici, cependant, que les fiches produits positionnées sur des mots-clés populaires gagnent à valoriser un seul mot-clé. Les marchés de niche, quant à eux, peuvent avoir besoin d’associer des mots clés secondaires au mot-clé principal.

exemple de balise Title pour une fiche produit
Les pages produits les mieux référencées présentent des balises <Title> courtes et riches en mots-clés. Les méta-descriptions de 155 caractères ou moins apparaissent en entier dans les résultats des moteurs de recherche. De quoi faciliter la compréhension de l’internaute et encourager les clics.

Lire aussi : 5 pratiques simples pour booster son référencement naturel

2/ Chouchouter la méta-description de la fiche produit

Google a encore réaffirmé récemment que la méta-description influe le référencement naturel des pages web. Elle incarne aussi, voire surtout, un moyen efficace d’attirer les clics. Pour favoriser le référencement naturel de la fiche produit et booster le trafic sur le site, la méta-description doit :

  • contenir le mot-clé principal ;
  • être unique et adaptée à chaque fiche produit ;
  • attirer l’internaute, en s’adressant à lui par exemple ;
  • éviter de trop copier la balise <Title>.

3/ Optimiser la description du produit

Une fiche produit qui attire l’attention des moteurs de recherche contient aux alentours de 400 mots. Sa description s’organise ainsi en paragraphes, séparés par des des balises Hn : les H2 et les H3. Les googlebots s’appuient sur ses balises pour identifier de quoi parle chaque paragraphe. Pour une fiche produit de cette taille, on estime, en outre, que le mot-clé principal doit apparaître 3 ou 4 fois pour optimiser le SEO.

Exemple de balises H3 sur une fiche produit
Les balises H3 qui organisent la description des fiches produits Whirpool intègrent des mots-clés. Elles facilitent ainsi le travail de scan des bots des moteurs de recherche.

4/ Favoriser le maillage interne de la fiche produit

Le référencement d’une fiche produit dépend en partie du nombre de liens qui pointent vers elle. Pour favoriser son référencement, il convient donc de développer son maillage interne. La page produit doit renvoyer vers d’autres pages du site e-commerce, et inversement. Une des façons les plus simples de procéder consiste à installer un système de de “ventes croisées”. Une fiche produit suggère ainsi d’autres produits, similaires ou complémentaires à celui qui intéresse le visiteur. 

Voir aussi : Netlinking, les bonnes pratiques pour améliorer le SEO de son site

5/ Ne négliger aucun élément de référencement

Outre ces règles indispensables, d’autres astuces permettent d’optimiser le ranking de ses fiches produits : 

  • améliorer l’URL en y incluant le mot-clé, le nom du produit, voire des mots clés secondaires ;
  • rédiger un titre personnalisé et descriptif à chaque page produit ;
  • donner des titres à ses images, en renseignant les balises <alt> avec un mot-clé ;
  • éviter tout contenu dupliqué ;
  • faire des liens externes de qualité : récents, vers des sites web fiables et populaires.

6/ Bannir les freins à la lecture pour favoriser l’UX

L’algorithme de ranking des moteurs de recherche favorise les fiches produits qui facilitent l’UX, c’est-à dire l’expérience utilisateur. L’e-commerçant gagne donc à lutter contre les éléments qui rendent la navigation désagréable : 

  • les fautes d’orthographe ;
  • les coquilles, doubles espaces et autres erreurs de frappe ; 
  • une surcharge en fenêtres pop-in ;
  • une vitesse de chargement trop lente.

Lire aussi : SXO, l’expérience utilisateur au profit du SEO

7/ Utiliser la fiche produit pour donner des conseils

Avec le développement des recherches vocales, Google valorise de plus en plus les sites e-commerce qui répondent aux questions des internautes. Une section “Conseils” ajoutée à chaque fiche produit a donc de réels atouts. Elle permet effectivement de fournir aux visiteurs des informations rassurantes, qui encouragent la conversion. Les conseils aident aussi à positionner la fiche produit sur les questions les plus souvent posées à Google. 

Améliorer l'UX des pages produits avec des conseils
En répondant aux questions des visiteurs, les pages produits intègrent naturellement un contenu qui va améliorer leur positionnement dans la SERP (« Search Engine Result Page », ou « page de résultats des moteurs de recherche »).

De la même manière, les pages e-commerce qui détaillent la composition du produit améliorent leur référencement. Les clients s’intéressent effectivement de plus en plus aux ingrédients de ce qu’ils achètent, que ce soit dans les secteurs agro-alimentaire ou cosmétique. Le concepteur de la fiche-produit gagne donc à inclure à sa fiche produit les expressions qui servent à la recherche des ingrédients de ses items.

Voir aussi : 4 exemples de sites qui utilisent l’UX pour booster leur conversion

à propos de l'auteur.e. : Julie MICHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVRES BLANCS

TOP 10 STRATÉGIE WEBMARKETING

Découvrez les 10 meilleures stratégies webmarketing en 2020. De la stratégie d'entreprise à l'exécution, gagner en efficacité opérationnelle.

BOOSTER SON REFERENCEMENT

Téléchargez notre livre blanc et découvrez l'ensemble du processus pour optimiser le référencement de votre site sur les moteurs de recherche.