Ressources STÆNK

Les chiffres clés du référencement payant

quels sont les chiffres clés du référencement payant ?

Avec cet article, nous souhaitons communiquer ouvertement sur les chiffres clés du SEA, le référencement payant. Nous avons remarqué en effet qu’ils sont parfois moins connus que ceux du SEO, le référencement naturel. Ces chiffres clés s’appuient sur une étude menée par l’Ifop du 22 au 24 mai 2017 pour Ad’s up Consulting. L’étude interroge un échantillon représentatif de la population française structurée selon la méthode des quotas : sexe, âge, profession de l’interviewé et du chef de ménage, région et catégorie d’agglomération, composé de 1013 individus âgés de 18 ans et plus. 

Le moteur de recherche Google largement majoritaire sur les recherches internautes

Au sein de l’échantillon concerné par l’étude, 942 individus utilisent Google comme moteur de recherches, soit une part représentative de 93 %. 

Derrière lui, le portail Orange est utilisé par 10 % des personnes interrogées, Bing par 9 %, Yahoo 8 % et Qwant 4 %. 

Le taux de clics sur les annonces Google Ads 

L’étude menée par l’Ifop révèle que la pensée commune selon laquelle les annonces Adwords ne seraient plus cliquées par les internautes est fausse. 45 % des internautes cliquent sur les annonces Google Ads. Quand les annonces Google Shopping s’affichent sur la requête, 35 % des personnes interrogées cliquent sur les annonces Google Ads, 10 % sur les annonces Shopping, et 55 % sur les résultats naturels (SEO). 

Seuls 20 % des gens qui utilisent Google ne cliquent jamais sur les annonces Google Ads. 

Vous vous demandez pourquoi faire du SEA pour votre business ? En savoir plus ici.

Comment sont perçues les annonces Google AdWords ? 

Il est intéressant de comprendre comment les annonces provenant du SEA sont perçues par les internautes au moment de leurs requêtes. 

26 % des utilisateurs Google n’ont pas conscience de cliquer sur une publicité quand ils cliquent sur une annonce Google Ads. 

70 % des 74 % des utilisateurs qui en ont conscience estiment que les résultats Google Ads correspondent à leurs besoins, ce qui est un chiffre clé pour les marques et les entreprises qui utilisent ce service. 

chiffres clés du SEA
Les chiffres clés du référencement payant

Comment analyser les chiffres clés du référencement payant ? 

De cette étude menée par l’Ifop, on peut conclure plusieurs points importants. 

Tout d’abord, il y a un léger recul sur le taux des clics des annonces Google Ads effectués par les internautes depuis 2013 (une même étude avait été menée par l’Ifop) : 52 % en 2013 vs 45 % en 2017. 

On peut analyser cette baisse au regard d’une meilleure connaissance des annonces Google Ads par les internautes, qui impliquent un choix en conscience de cliquer ou non sur les liens sponsorisés de la part de certains internautes. 

Rappelons que cette étude se déroule en 2017, soit quelques mois seulement après la modification de l’affichage dans les SERPs (apparition d’un 4e résultat Google Ads et modification de la couleur du label « Annonce ») avec la suppression des annonces latérales au cours de l’année 2016. 

Au regard de cette étude, on peut conclure que les résultats naturels restent favorisés (avec 55 % des clics), mais pour autant, dans le cas des requêtes à forte concurrence, le SEA reste une bonne solution pour afficher son site web et son nom de marque sur la requête. 

Découvrez comment gagner de l’argent avec Google Ads.

Quelles implications pour le SEA ? 

Cette étude et ces chiffres clés nous permettent de mieux comprendre le comportement des utilisateurs au moment de leurs requêtes sur le moteur de recherche. L’optimisation des annonces Google Ads reste donc primordiale pour que son annonce soit cliquée, favorisée par rapport à celle des concurrents. 

De plus, Google vérifie la pertinence des annonces d’un site internet en prenant en compte son Quality Score. Google s’assure donc de la cohérence entre le texte de l’annonce et la qualité de la landing page qui s’affiche derrière le clic. 

Pour s’assurer d’afficher leurs liens sponsorisés, les annonceurs doivent donc optimiser leurs campagnes pour obtenir un Quality Score plus élevé et ainsi atteindre leurs objectifs. 

Conclusion 

Le référencement payant est un puissant levier pour acquérir de la notoriété. Selon les domaines d’activité et la concurrence, les mots-clés auront plus ou moins un CPC élevé. On peut donc en conclure que le service de référencement payant proposé par Google est pertinent tant que le message des annonces est optimisé. Pour sortir du lot, il faudra donc travailler et au besoin, réadapter le message de ses annonces pour inciter au clic, maximiser son ROI et ainsi atteindre ses objectifs. 

Article connexes

Sources

Source : Enquête IFOP/ Ad’s up: utilisation des moteurs de recherche en France et perception des annonces Google AdWords

https://ads-up.fr/blog/etude-ifop-perception-annonces-google-adwords/
https://www.search-foresight.com/adwords-chiffres-marche-parlent-deux-memes/

à propos de l'auteur.e. : Ludivine Mazzotti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVRES BLANCS

TOP 10 STRATÉGIE WEBMARKETING

Découvrez les 10 meilleures stratégies webmarketing en 2020. De la stratégie d'entreprise à l'exécution, gagner en efficacité opérationnelle.

BOOSTER SON REFERENCEMENT

Téléchargez notre livre blanc et découvrez l'ensemble du processus pour optimiser le référencement de votre site sur les moteurs de recherche.