Les 10 KPI en SEO à suivre absolument

Les 10 KPI indispensables en SEO

Lorsque l’on travaille son SEO, on ne peut être sûr à 100% des résultats que l’on va obtenir et dans quels délais. C’est peut-être à cause de cette part d’incertitude que les entreprises n’osent pas se fixer d’objectifs à l’aide de KPI SEO précis. C’est bien dommage !

Chez Staenk, pour le suivi de nos clients comme pour le suivi de notre site en référencement naturel, nous nous fixons systématiquement des objectifs et suivons nos avancements sur des critères quantitatifs.

Je vous donne aujourd’hui 10 KPIs SEO très utiles et comment les suivre facilement, simplement à l’aide des données que vous avez à disposition sur Google Analytics et Google Search Console. Des outils qui vous sont sûrement familiers et qui ont pour avantage d’être 100% gratuits 🙂

Rappel : définissez des KPIs SMART

Avant toute chose, rappelons que vos objectifs doivent être SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporels.

Exemple : “Gagner plus de leads en SEO” ou “Améliorer nos positions en SEO” n’est pas un objectif SMART. 

Par contre, “Multiplier par 3 notre trafic SEO en 1 an” en est un !

Sur ce, passons justement à ces KPI en SEO que vous pouvez suivre !

1. Le trafic SEO

Le KPI le plus important en SEO est sans aucun doute le trafic organique. C’est le but même du SEO : apporter plus de visiteurs sur votre site web. 

Comment mesurer le trafic SEO ?

Alors concrètement, combien de visiteurs sur votre site ont été générés par le SEO ? 

Cela se vérifie grâce à Google Analytics (sur Universal Analytics, rendez-vous dans la rubrique “Acquisition”, “Tout le trafic”, “Canaux”, et vous pouvez connaître le volume de visiteurs issus du SEO (“Organic Search”) sur la période voulue).

Ce trafic peut se mesurer en utilisateurs ou en sessions (un visiteur peut se rendre à plusieurs reprises sur votre site).

Il vous faut ensuite vous fixer un objectif de croissance réaliste, à la hauteur des ressources que vous allouez au SEO sur les prochains mois ou l’année à venir (temps en interne, budget pour des prestations externes…)…

2. Les affichages dans les résultats de recherche

Un autre KPI d’importance en SEO sera les impressions organiques.

Le volume d’impressions organiques représente le nombre de fois où votre site internet s’affiche dans les résultats Google.

Parce qu’au-delà de vous permettre d’acquérir des visiteurs, le SEO va également vous rendre visible sur les résultats de recherche de Google. Il participe ainsi à votre visibilité et votre image sur internet, et rend votre marque plus populaire et attractive !

Comment mesurer le volume d’affichages ?

Pour connaître votre volume d’affichages dans les moteurs de recherche, rien de plus simple ! Rendez-vous sur Google Search Console, rubrique Performances : vous n’avez plus qu’à consulter “Nombre total d’impressions” sur la période souhaitée.

Ici aussi, je vous conseille de vous fixer un objectif de croissance réaliste en fonction des ressources que vous allez consacrer au SEO.

3. Les recherches sur le nom de marque

Parmi les KPIs en SEO que vous pouvez également suivre : le volume de recherches sur votre nom de marque. En effet, en développant votre SEO, vous améliorez la notoriété de votre marque. Il est donc très pertinent de mesurer et suivre le nombre de recherches d’internautes sur Google concernant votre marque.

Comment mesurer le volume de recherches sur mon nom de marque ?

Vous pouvez suivre très facilement le nombre de recherches sur votre marque grâce à Google Search Console. 

Pour cela, voici la manipulation à effectuer :

  • Rendez-vous sur la rubrique “Performances”
  • Sélectionnez la période de mesure souhaitée : le mois dernier par exemple
  • Cliquez “Nouveau”, puis “Requête”
  • Tapez le nom de votre marque
  • Faites en sorte de suivre uniquement le nombre total d’impressions pour obtenir l’ensemble des personnes qui ont recherché votre marque (qu’elles aient cliqué ou non par la suite pour arriver sur votre site internet)
  • Tadam !

Il vous reste ensuite à déterminer quel est le volume de recherche sur votre nom de marque que vous souhaitez atteindre, et en combien de temps, à l’aide de vos actions SEO et marketing !

4. Le nombre de domaines référents

Plus votre SEO se développe, plus votre site devient populaire et va potentiellement être mentionné par d’autres sites à travers des liens. 

Votre nombre de domaines référents (sites qui vous font des liens) est donc un excellent signal de la popularité SEO de votre site et de votre notoriété de manière plus générale.

Comment mesurer votre volume de domaines référents ?

Pour mesurer le nombre de sites qui vous font un lien, vous pouvez là aussi vous rendre sur Google Search Console, rubrique “Liens”.

N’hésitez pas à exporter la liste pour comptabiliser votre nombre de domaines référents (un chiffre plus pertinent que votre nombre de liens total, étant donné qu’un site web externe peut aussi bien vous fournir 1 lien que 100 liens).

Attention, Google Search Console n’affiche pas forcément l’ensemble de vos domaines référents et certains outils tels que Semrush ou SEOObserver vous donneront une liste plus complète et proche de la réalité.

5. Le nombre de pages (indexées !) de votre site

Développer son référencement naturel passe en partie par la création de nouveaux contenus (exemple : pages produits, articles de blog, guides d’achat, comparatifs, études, …). Ces contenus vont en effet vous permettre de multiplier les termes de recherche sur lesquels vous êtes présents.

Voilà pourquoi il est selon moi important de suivre comme indicateur le nombre de pages de votre site internet qui sont indexées par Google.

Comment mesurer votre volume de pages indexées ?

Ici aussi, Google Search Console vous sera d’une grande aide !

Pour connaître votre nombre de pages indexées, il vous faudra cliquer sur la rubrique “Couverture” puis cliquer uniquement sur la case “Valides”.

Vous avez ainsi votre nombre de pages indexées actuellement.

À vous de déterminer ensuite combien de nouvelles pages vous souhaitez créer en combien de temps. Il s’agit d’un objectif important à définir pour votre stratégie de référencement !

6. Le nombre de mots-clés positionnés

Un autre KPI à ne pas manquer : le nombre de mots-clés indexés !

Plus vous travaillerez votre référencement naturel à l’aide d’une stratégie de contenus de qualité, plus vous vous positionnerez sur de nouveaux mots-clés.

Le volume de mots-clés sur lesquels les internautes peuvent vous trouver sur Google est ainsi un excellent indicateur de la performance de votre SEO et son évolution.

Comment mesurer votre volume de mots-clés positionnés ?

Vous pouvez également suivre votre nombre de mots-clés positionnés grâce à la magie de Google Search Console.

Pour ce faire, rendez-vous dans la rubrique “Performances” et rendez uniquement visible le nombre total d’impressions sur la période souhaitée. Exportez la liste des requêtes.

Et voilà, vous avez accès aux nombres de requêtes sur lesquels vous ressortez sur une période donnée. Ici aussi, je vous invite à définir un objectif d’évolution réaliste !

7. Le positionnement de vos mots-clés

En matière de référencement naturel, bien sûr, l’enjeu n’est pas simplement d’être positionné : il faut être bien positionné. Je vous conseille donc fortement de surveiller le positionnement de vos mots-clés.

Bien sûr, tous les mots-clés ne se valent pas : il n’est donc pas forcément pertinent de suivre le positionnement de l’ensemble des termes sur lesquels vous êtes présents.

Mon conseil : faites une recherche de mots-clés (si ce n’est pas déjà réalisé), et sélectionnez les 10 à 20 mots-clés les plus importants de votre activité. L’objectif sera de suivre votre évolution sur ces mots-clés en termes de visibilité organique.

Comment faire l’analyse de mon positionnement ?

Mon astuce sur Google Search Console : 

  • Rendez-vous sur la rubrique “Performances” et choisissez la période d’analyse souhaitée (le mois dernier par exemple)
  • Cliquez sur “Nouveau” puis “Requête”
  • Tapez votre mot-clé ciblé et filtrez en “requête exacte”

Vous avez votre position actuelle et pouvez désormais vous donner un objectif de positionnement minimal à atteindre. Attention encore une fois à ce que celui-ci soit réaliste en fonction de votre position actuelle et de l’état de votre SEO global. Si vous êtes pour l’instant peu référencé, faibles sont les chances de toucher une requête très concurrentielle dans les 6 mois.

8. La durée moyenne des sessions organiques

Autre KPI très intéressant : le temps moyen passé par vos visiteurs issus du SEO sur votre site. Celui-ci est un vrai signal de la capacité d’engagement de vos contenus, et donc du niveau de qualité de ces derniers.

Comment faire l’analyse de la durée moyenne des sessions ?

Pour connaître le temps passé en moyenne par un visiteur organique sur votre site, il vous faudra consulter vos données Google Analytics.

Rendez-vous sur la rubrique Acquisition / Tout le trafic / Canaux, sélectionnez une période donnée (exemple : le mois dernier) puis cliquez sur “Organic Search”.

Si le temps passé par les internautes issus du SEO est très court, il vous faudra envisager de retravailler vos contenus, leur structure, l’attractivité globale de vos pages… Ici aussi, vous pouvez vous fixer des objectifs d’amélioration !

9. Le volume de conversions

Nous avons vu des indicateurs relatifs au trafic et à la notoriété, passons à des indicateurs plus transactionnels. Ce type d’indicateur est important car il vous permet d’analyser les résultats directs de votre SEO sur votre chiffre d’affaires.

Parmi ces signaux de performance : la conversion. Que vous soyez un e-commerce ou que votre objectif soit de recueillir des leads, il vous sera important d’analyser les conversions générées par le référencement naturel.

Comment mesurer mon volume de conversions ?

Tout d’abord, assurez-vous de bien avoir paramétré le suivi des conversions sur votre Google Analytics.

Si c’est fait, sur Universal Analytics, rendez-vous dans la rubrique Acquisition / Tout le trafic / Canaux. Cliquez ensuite sur “Organic Search” : vous avez votre volume de conversions sur la période souhaitée.

À vous ensuite de faire l’analyse de vos conversions générées par le SEO et de vous fixer un objectif d’évolution quantitative réaliste sur un temps donné.

Attention, il est à noter que par défaut, Google Analytics a un modèle d’attribution au dernier clic indirect. Cela signifie que pour les visiteurs qui se sont rendus sur le site à plusieurs reprises par des canaux différents et qui ont effectué une conversion, ce sera le dernier canal d’arrivée (qui n’est pas le canal direct) qui sera pris en compte comme canal de conversion.

10. Le retour sur investissement de votre SEO

Je termine par un dernier KPI incontournable : le ROI (retour sur investissement) de vos actions SEO.

En effet, dans toute stratégie de référencement naturel, l’arbitrage entre ressources allouées et résultats obtenus est clé.

Comment mesurer mon ROI ?

Voici une démarche simple qu’il est possible d’avoir, l’idée est de collecter les coûts et bénéfices SEO sur un tableau : 

  • Notez le temps de travail, en heures, consacré au SEO sur une certaine période et le coût de ce temps de travail
  • Notez les différents coûts liés au SEO (outil de référencement, prestation externe, …)
  • Notez le nombre de conversions obtenues sur la période et multipliez vos conversions par le panier moyen de votre site web (pour un e-commerce) ou la valeur moyenne d’un lead en euro.
  • Soustrayez ensuite vos dépenses en SEO à votre CA en SEO.

Attention, les actions en référencement naturel mettent généralement plusieurs mois à opérer sur votre trafic et vos conversions. Il n’est donc pas pertinent d’analyser votre retour sur investissement un mois après avoir lancé votre stratégie SEO.

Pour aller plus loin, nous avons fait un article dédié au sujet du ROI en SEO que je vous invite à découvrir !

Vous l’avez vu, nous avons la chance de disposer de nombreuses données en SEO auxquelles nous avons accès facilement et gratuitement à l’aide d’outils tels que Google Analytics et Google Search Console.

Il existe donc de nombreux KPI qu’il est possible de suivre afin de connaître la performance SEO de votre site internet. De quoi se fixer des objectifs d’évolution concrets !

Et vous, quels sont les KPI en SEO que vous suivez de près ?

Articles connexes :

Laissez un petit mot

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Quelles sont les meilleures extensions Chrome gratuites pour le SEO

Les 10 meilleures extensions Chrome gratuites pour le SEO

Sommaire1 Les extensions Chrome pour le SEO sont nombreuses et facilitent la vie du référenceur. En effet, grâce aux plugins, toutes les informations d’une page sont disponibles en un clic !2 1 : SEO Meta in 1 Click3 2 : WebDevelopper4 3 : Keyword Surfer5 4 : Broken Link Checker6 5 : Checkbot7 6 : […]

Qu'est ce que le black hat en SEO et en quoi consiste t-il ?

Qu’est-ce que le Black Hat en SEO ?

White Hat ou Black Hat ? Entre les deux, le cœur des consultants SEO balance.  Si la plupart d’entre eux privilégient des techniques de référencement White Hat, d’autres n’ont pas peur d’opter pour des pratiques bien moins éthiques. Hidden text, duplicate content ou encore cloaking… Le SEO Black Hat fait trembler les moteurs de recherche, […]

Qu'est ce que le duplicate content en SE

Qu’est-ce que le duplicate content ?

Aujourd’hui, on estime que 29% des contenus web seraient des contenus dupliqués – de manière involontaire ou voulue.  Hélas, le duplicate content, lorsque délibéré, frise avec le black hat seo et n’est pas spécialement appréciée par les moteurs de recherche.  D’ailleurs, Google ne manque pas de déclasser les sites concernés, parfois au grand dam des […]

Être recontacté par Staenk

Parlez-nous de votre projet digital !

  • Hidden
    Code postal
Maud contact

Parlons performance et webmarketing.
Maud vous recontactera sous 48h pour discuter de votre projet.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x