Comment optimiser le SEO de son site e-commerce ?
4.7 (93.33%) 6 votes

L’activité du e-commerce est en plein boom depuis plusieurs années. Pour réussir à obtenir une visibilité dans cette jungle, il est important d’optimiser le SEO de sa boutique en ligne.

Dans cet article, on vous explique comment optimiser le trafic de votre site e-commerce et améliorer le taux de conversion. 

Le SEO du e-commerce : présentation.

Peut-être avez-vous les meilleurs produits aux meilleurs prix, mais si vous n’avez aucune visibilité, comment souhaitez-vous réussir à les vendre ? Prenons un exemple concret pour illustrer cela : deux boutiques physiques identiques, avec les mêmes produits et les mêmes tarifs se font concurrence. L’une est placée au cœur d’une rue commerçante prisée d’une grande ville, et l’autre est placée au fin fond de la campagne… Selon vous, laquelle des deux aura le plus de visites et la capacité de générer un chiffre d’affaires conséquent ? La réponse est bien entendu évidente ! Dans le cas de deux e-commerces, c’est justement le site qui sera placé au « bon endroit », c’est à dire en bonne position sur les moteurs de recherche, qui aura le plus de trafic.

 

Les bases du SEO pour votre site e-commerce.

Avant de vous lancer corps et âme dans l’optimisation SEO de votre site e-commerce, il est bon d’en connaître les bases. Pour cela, nous vous proposons une liste essentielle à ne jamais négliger pour les pages de votre site (vous pouvez aussi découvrir notre guide détaillé pour optimiser votre stratégie de référencement naturel) :

  • La balise Titre (ou appelée title) : il s’agit du titre général de votre page, celui qui sera affiché sur les résultats des moteurs de recherche : essayez de résumer au mieux le contenu de votre page, avec notamment des mots-clés importants, tout en restant naturel.
  • La meta-description : vous disposez de cet espace pour décrire votre page un peu plus longuement que sur la balise Titre. Les moteurs de recherches ne prennent pas en compte cette balise dans le classement lors d’une requête. Nous conseillons tout de même un petit texte accrocheur donnant envie à l’internaute de cliquer sur l’annonce. Indirectement cela jouera dans le positionnement de votre page sur les moteurs de recherches, car plus un lien est cliqué, plus il est bien placé.
  • La balise H1 : il s’agit du titre général de votre page. Contrairement à la balise Titre, celle-ci est directement visible sur votre page, et non sur les résultats des moteurs de recherches. Essayez de confirmer ce que vous avez écrit pour la balise Titre, tout en l’écrivant de façon un peu différente, afin de cibler encore mieux votre page.
  • Le contenu : c’est un critère souvent négligé par les e-commerçants, et c’est pourtant essentiel ! Pour bien placer vos pages sur les moteurs de recherches, rédigez un contenu pertinent (et donc aucun copié-collé) d’au moins 300 mots (idéalement entre 600 et 1 000 si possible). Utilisez cet espace pour bien présenter vos produits, cela n’en sera que plus pertinent.
  • Les balises H2, H3, H4, etc… : afin de structurer le contenu de votre page, vous pouvez utiliser des balises Hn (remplacez « n » par 2, 3, 4, etc…) afin de donner des titres à vos différents paragraphes. Vous pouvez faire les grands titres des paragraphes en H2, puis les sous-paragraphes en H3 par exemple.

Avec cette liste des cinq points essentiels à respecter, vous partez d’ores et déjà sur de très bonnes bases pour optimiser le trafic de votre site e-commerce. Ces points doivent vous servir à créer un site d’une qualité globale satisfaisante : plus vous aurez des pages optimisées, plus votre site montera dans le classement de résultats des moteurs de recherches. C’est pourquoi, nous vous conseillons d’éviter au maximum les pages de basse qualité, car celles-ci tirent l’ensemble de votre site vers le bas.

La page d’accueil de votre boutique : la porte d’entrée pour les clients.

Bien qu’il faille optimiser le SEO de toutes les pages de votre boutique, l’une d’entre elles doit attirer plus particulièrement votre attention : la page d’accueil. En effet, ce sera la première porte d’entrée vers votre site, et celle-ci doit être tout simplement parfaite ! Pour cela, pensez d’abord à bien respecter les points que nous avons vus précédemment, passez des heures à essayer de trouver les mots clés les plus représentatifs de votre activité s’il le faut, car cela sera crucial pour l’évolution de votre activité.

Une fois ceci fait, pensez à organiser votre page d’accueil : celle-ci doit permettre à vos clients d’arriver au produit qu’ils cherchent en trois clics tout au plus ! Pour cela, il sera intéressant de réserver un espace pour vos catégories, une barre de recherche avec suggestion de produits, les informations nécessaires de votre e-commerce (mentions légales, conditions de vente…), suivi sur les réseaux sociaux, etc… Bref, l’ensemble des éléments nécessaires à l’internaute pour naviguer facilement sur votre site.

Vous l’aurez compris, nous parlons ici d’ergonomie de la page d’accueil, mais quel est donc le rapport avec l’optimisation du SEO de votre boutique ? Sachez qu’il est bien plus important qu’on ne le pense à cause du taux de rebond. En effet, si un internaute accède à votre boutique via la page d’accueil, et qu’il ne trouve pas ce qu’il cherche, il va faire retour arrière et visiter un autre site. En premier lieu, vous perdez un prospect, et donc une vente potentielle, mais surtout, les moteurs de recherches le prennent en compte ! Ils peuvent comprendre que votre site n’est pas optimal pour  les internautes et ils baisseront donc votre classement dans les résultats. Au contraire, si le visiteur reste et visite plusieurs pages (voire même réalise un achat, ce qui améliorera votre taux de conversion), vous obtiendrez un « bonus SEO » : là est toute l’importance de la bonne ergonomie de la page d’accueil de votre site e-commerce.

La page produit : à penser comme un mini-site internet.

L’avantage d’un site e-commerce, c’est que vous avez la possibilité de créer un grand nombre de pages. En effet, chaque produit mis en vente (si l’on excepte les déclinaisons de type couleurs, tailles, etc…), induit la création d’une nouvelle page. Pour faire simple : chaque page créée est une nouvelle porte d’entrée pour votre boutique en ligne. La question est de savoir de quelle taille doit être la porte ? Plus elle est grande et visible, plus elle pourra faire entrer des prospects.

C’est pourquoi, nous vous conseillons d’apporter un soin particulier à chaque page de votre boutique en ligne :

  • Une balise titre de qualité et personnalisée pour chaque produit
  • Une balise H1 du nom du produit (inutile de chercher plus complexe)
  • Une meta-description donnant l’envie aux internautes de découvrir votre page
  • Du contenu pertinent et unique pour le descriptif (pas de copier-coller)
  • De belles photos du produit (au moins trois)
  • Une ergonomie parfaite : bouton panier, fil d’Ariane, descriptif visible, produits similaires, etc…
  • Des avis clients (qui seront vérifiés par un organisme externe)

En respectant chacun de ces points, votre page produit sera bien optimisée pour le SEO. Bien entendu, il faudra le faire pour un maximum de pages (pour ne pas dire toutes), et cela peut devenir compliqué si vous avez des milliers de produits en vente. Vous pouvez passer par un prestataire externe, mais cela représente un coût. C’est pourquoi, il peut être plus intéressant de démarrer avec un nombre de produits restreint, avant de progresser au fil du temps, tout en rédigeant de belles pages descriptives. Cela prend du temps, mais sur le long terme, les bénéfices en seront exponentiels.

Les pages catégories : le lien entre l’accueil et vos produits.

Au même titre que les pages produits, vos pages catégories doivent être soignées, car elles permettent d’être présent sur des requêtes plus larges ou plus concurrentielles. Par exemple, si un internaute recherche un ordinateur , il utilisera tout d’abord des mots clés génériques de type « Ordinateur portable », puis, au fil de ses recherches, il affinera ses requêtes.

En supplément des éléments de la page produits, il est intéressant de recevoir votre visiteur dans les meilleures conditions :

  • Une belle image grand format de catégorie qui donnera le ton de la page (par exemple)
  • Un texte qui parlera précisément de la catégorie avec une sémantique proche du mot clé cible

L’utilisation de filtres simplifie la gestion de ce type de page et améliore l’expérience utilisateur en général. Si vous avez beaucoup de catégories, travailler d’abord les catégories dans lesquelles vous avez le plus de produits, c’est aussi le nerf de la guerre sur un secteur concurrentiel.

 

Les réseaux sociaux : un impact important pour le SEO de votre e-commerce.

C’est parfois un point que l’on oublie d’optimiser : les réseaux sociaux sont pourtant un levier très important pour le SEO de tout site internet, et encore plus si vous disposez d’un e-commerce. En effet, au-delà des visites que cela vous apportera directement via vos abonnés, les réseaux sociaux peuvent vous apporter un réel plus pour les pages que vous partagerez. Les principaux moteurs de recherches se basent sur le nombre de partages de vos liens : plus ce nombre est grand, plus ces liens gagnent du poids dans les résultats de recherches, nous avons d’ailleurs fait une petite expérience dans notre article impact des réseaux sociaux sur le référencement naturel, et je vous conseille aussi un peu de lecture en anglais pour en savoir plus sur ce sujet très controversé.

Quoi qu’il en soit, il est donc important d’avoir des communautés assez larges, mais surtout réactives à votre contenu, et plus celui-ci sera de qualité, plus il sera partagé. Attention, on parle ici des liens follow et des pages indexables par les moteurs de recherches uniquement.

Au niveau des réseaux à privilégier, nous avons bien entendu les traditionnels Facebook et Twitter, mais vous pouvez aussi vous tourner vers Instagram, Snapchat voire même Youtube si vos produits s’y prêtent. Par exemple, Snapchat est connu pour être utilisé par des personnes plus jeunes, et selon la thématique que vous proposez à la vente, cela peut être plus intéressant que Facebook. On ajoutera également WhatsApp, qui est plus compliqué à tracker, mais si vous proposer un lien de partage pour ce réseau, vous aurez le suivi dans Analytics.

Google Adwords : une solution alternative pour accélérer votre SEO.

Si vous souhaitez donner un petit coup de boost au référencement de votre e-commerce, vous avez la possibilité d’investir dans une campagne auprès de Google Adwords. Le principe est simple : vous créez une annonce, qui sera affichée directement sur le moteur de recherches de Google. Vous avez la possibilité d’y écrire un petit texte accrocheur, mais aussi de rediriger l’internaute vers la page de votre e-commerce que vous souhaitez mettre en avant.

Votre publicité sera affichée en fonction du budget que vous souhaitez investir : comme il s’agit d’un système d’enchères, celui qui enchérit le plus profitera d’un meilleur affichage. Il vous faudra bien choisir les mots-clés de votre campagne Adwords afin de cibler au mieux vos prospects, et ainsi avoir un retour sur investissement optimal (cela améliorera aussi votre taux de conversion).

Cependant, vous pouvez vous demander en quoi une campagne Adwords peut améliorer votre SEO ? Cela peut jouer sur beaucoup de paramètres : si votre site e-commerce accueille plus de visiteurs, ces derniers seront plus enclins à partager vos pages avec leur entourage, voire même devenir des clients fidèles, ce qui améliorera votre taux de rebond, et donc par effet domino, le taux de conversion de votre e-commerce. Ajoutez à cela que des moteurs de recherches comme Google peuvent connaître avec exactitude les visites de votre site (via Analytics ou même le navigateur Chrome), il pourra en déduire que celui-ci est pertinent, et donc qu’il pourra le mettre plus facilement en avant (mais nous sommes bien sûr, pour ce dernier point, en pleine théorie conspirationniste…).

Conclusion : boostez votre SEO pour optimiser le trafic de votre e-commerce et améliorer son taux de conversion.

Vous l’aurez compris en lisant cet article : afin d’optimiser le trafic de votre site e-commerce mais aussi, (et surtout) d’améliorer le taux de conversion, vous devrez améliorer votre SEO. Cela passe donc par une amélioration qualitative de votre site, avec notamment des structures précises comme nous avons pu le voir, mais aussi avec du contenu pertinent.

Plus votre contenu sera qualitatif et en relation avec vos produits, plus vous pourrez cibler un grand nombre de personnes de façon précise ! Et si vous réussissez cela en travaillant le SEO de façon régulière dans le temps, vous pourrez améliorer le taux de conversion de votre e-commerce, et donc votre chiffre d’affaires.

Bonus

Voici notre conseil ultime pour booster votre SEO et obtenir encore plus de visiteurs.

Le principe ? Les pages produits et catégories s’adressent aux internautes qui sont prêts ou proches de l’acte d’achat. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ciblez ces mêmes personnes, mais en amont de l’acte d’achat, ciblez leurs recherches informatives. Nombreux sont les secteurs d’activités qui offrent un large choix de produits (choisir un ordinateur, des vacances, un logiciel…) où les internautes ont besoin d’aide, de comparer les différentes options ou bien encore de mieux comprendre ce qu’ils cherchent.

Comment s’adresser à ces internautes d’un autre genre ? Créez des contenus de qualité qui vont les aider à faire leur choix et à préparer leur achat. Vous pourriez par exemple mettre en place un guide d’achat, un blog d’information, un comparateur ou bien encore un outil de simulation.