Comment nous avons amélioré notre SEO en seulement un mois grâce aux réseaux sociaux
4.7 (93.33%) 12 votes

Fin juillet, nous avons écrit un article sur les 15 meilleurs ChatBot sur Messenger et nous l’avons partagé sur les différents réseaux sociaux de Staenk ! Résultats des courses : plus de 250 partages, et près de 650 visites sur l’article en moins d’un mois ! Et on ne vous parle pas de l’impact SEO qu’il a généré par la suite ! Vous souhaitez découvrir comment nous avons procédé et comment notre article nous a aidés à être mieux référencés sur Google ? Voici un petit récapitulatif pour vous expliquer tout ça ! 😉

 

Les publications sur les réseaux sociaux

Nous avons commencé les hostilités à partir du 25 juillet en postant l’article sur nos principaux réseaux sociaux.

Facebook

Sur Facebook , nous avons publié 1 fois l’article :

Résultats : des interactions (reach naturel) et des clics sur l’article via ce réseau. Notre page Facebook ayant une communauté d’environ 400 abonnés, nous avons réussi à générer 8 interactions et 22 clics provenant de ce canal. Nous avons également partagé l’article via une communauté (groupe Facebook) de community manager Journal du CM, ce qui a permis d’avoir davantage de clics et de visites de l’article.

Twitter

Pour Twitter, étant donné que la durée de vie d’un tweet est d’environ 4 heures, il est communément admis de faire plusieurs tweets sur un seul et même article à partager. Nous avons donc posté des tweets sur l’article le 26 et 28 juillet, le 2 et le 10 août.

Pour commencer, nous avons obtenu quelques retweets. Ensuite l’un des éléments qui nous ont aidés à partager l’article est un tweet d’Adecco ! Ayant conçu leur propre chatbot appelé Aloha, ils ont décidé de nous remercier de la mention de leur bot dans notre article en nous citant et en le partageant sur leur timeline. Cela nous a permis d’avoir une très bonne visibilité auprès de leurs 21 000 followers  sur Twitter. Leur tweet a été repartagé 36 fois par la suite, et ce, sans budget publicitaire !

En parallèle, nous en avons profité pour partager l’article sur nos timeline personnelles respectives !

LinkedIn

Quant à LinkedIn, l’article a également été communiqué sur le page de l’entreprise. La publication a obtenu 281 impressions et 3 clics ce qui est assez peu, mais avec le partage sur nos pages personnelles, nous avons réussi à gagner en visibilité rapidement sur la plateforme !

 

 

Le nombre de vue sur les réseaux sociaux via Google Analytics

Concrètement, sur la période du 25 juillet au 25 août, nous avons obtenu 441 visites émanant des réseaux sociaux. Toutes les publications ont eu un impact, à plus ou moins grande ampleur. Voici un petit récapitulatif Google Analytics par réseau social :

Plus de la moitié des visites venaient de Facebook (56,01%), presque un quart de Twitter (23,13%), et une autre partie de LinkedIn (20,18%).

 

Ce que les visites via les réseaux sociaux ont apporté sur le SEO

Le fait que nous ayons réussi à obtenir un nombre de visiteurs important sur l’article, et ce, en peu de temps, nous a permis de transmettre à Google que notre article était intéressant et de qualité. De fait, nous avons réussi à lui faire comprendre que notre article valait la peine d’être référencé sur plusieurs mots clés. Du coup, avec notre article, nous avons réussi à nous positionner sur plusieurs mots clés sur les résultats de recherche Google, en seulement un mois !

Par exemple, désormais, lorsque vous effectuez la recherche « meilleurs chatbot », l’article se positionne en 5e position ! (héhé !)

Nous avons également atteint le graal du SEO, c’est-à-dire la position 0 avec le mot clé « meilleurs ChatBot Messenger » !

Et ce n’est pas tout, avec la Search Console, il nous est possible de connaître les positions que nous avons obtenues grâce à l’article. Au total, en un mois, l’article est référencé sur 25 expressions de recherche Google, dont 8 en première page des résultats. Ce n’est qu’un début, quand on sait qu’il faut entre 6 et 12 mois pour atteindre la première position. Voici quelques exemples :

  • Messenger chatbot = 2e position
  • Chatbot traduction = 3e position
  • Uber chatbot = 3e position
  • Meilleurs chatbot = 4e position
  • Les meilleurs chatbot = 5e position
  • Meilleurs bots messenger = 5e position
  • Chatbot CNN = 9e position
  • Chatbot Adecco = 9e position

Si l’on compare avec notre article sur les publications originales à faire sur Facebook, on peut voir que nous avons eu moins de partages (74) et que nous sommes indexés sur uniquement 3 mots clés pour cet article.

 

Analyse des contenus les plus partagés avec BuzzSumo

BuzzSumo, un outil dont l’objectif est d’identifier les articles les plus partagés sur un site ou un thème, montre que notre article est d’un des plus partagés sur la thématique chatbot ! Nous avons réussi à atteindre suffisamment d’internautes grâce à notre article pour nous positionner comme « référence » sur le sujet des chatbots ! Pas mal non ?

Pour résumer, voici comment nous avons boosté notre référencement naturel grâce aux réseaux sociaux :

  • Avec les partages sur les différentes pages des réseaux sociaux de Staenk, nous avons généré du flux de visiteur sur notre article sur les 15 meilleurs Chatbot Messenger.
  • L’un des impacts SEO pour être bien positionné sur un ou plusieurs mots clés sur les moteurs de recherche est d’avoir une page sur laquelle il y a des visites de qualité, ce que nous avons réussi à obtenir grâce aux partages de notre article sur les réseaux sociaux.
  • En finalité, vous avons réussi à obtenir des visiteurs via les recherches naturelles de Google, car nous sommes désormais référencés sur près de 25 mots clés sur la thématique des chatbots.

 

Du coup, si l’on vous demande si les réseaux sociaux ont un impact SEO, la réponse est OUI ! Même si la majorité des liens sortant des réseaux sociaux sont en « nofollow » et n’ont donc pas d’impact direct sur le SEO, les réseaux sociaux peuvent avoir un réel intérêt SEO de manière indirecte. Le fait de partager des articles de blog apporte une source de trafic de qualité supplémentaire à votre site et vous permet d’être indexé sur de nouveaux mots clés. Bien sûr cela n’est pas le seul ingrédient pour un bon référencement naturel, d’autres critères sont à prendre en compte pour une stratégie SEO pérenne tels que les liens entrants, la qualité de votre contenu, les critères techniques, votre marque et bien autres.