Ressources STÆNK

Générer du trafic en 2018 ? Webmarketing et E-commerce, les solutions

Le webmarketing ne cesse d’évoluer au gré des technologies et l’année 2017 a été particulièrement marquée par l’affluence de la consommation en ligne. L’étude rapportée par la FEVAD (Fédération de l’E-commerce et de la Vente À Distance) en janvier 2017 a dévoilé des statistiques étonnantes sur le comportement des e-acheteurs. Révélant ainsi l’évolution de l’environnement des e-commerçants et des opportunités à saisir pour attirer davantage de clients et augmenter leurs ventes.

L’expérience utilisateur au cœur de la stratégie

Ces dernières années les sites web n’ont cessé d’évoluer : les modes de navigation deviennent de plus en plus intuitifs et l’UX Design facilite les parcours d’achat.  Tout ceci est dû à l’explosion du mobile. Selon cette même enquête « 24% des internautes achètent sur mobile », soit une progression de 89% depuis 2015. Un terrain à ne pas négliger dans sa stratégie de webmarketing pour gagner de nouveaux clients.

Tout comme la sphère incontournable des réseaux sociaux où la FEVAD nous apprend que « 45% des internautes utilisent les réseaux sociaux pour découvrir de nouveaux sites marchands et de nouveaux produits ».

Mais alors, quels sont les outils d’une bonne stratégie webmarketing pour son e-commerce ?

8 inspirations pour les e-commerces : 

On ne le dira jamais assez : avoir un joli site c’est bien, mais s’il n’a aucun visiteur il ne sert à rien ! La position d’un site e-commerce sur les moteurs de recherche est un levier stratégique d’acquisition. Pensez SEO dès le début de sa construction et vous serez plus rapidement indexé par Google. Pour ce faire, un seul mot d’ordre : l’optimisation. Soignez votre sélection de mots-clés à insérer dans vos balises (title, meta, description) et vos permaliens. Ensuite pensez « contenu » : les internautes apprécient aujourd’hui des contenus intéressants, originaux et cohérents avec votre secteur.

Enfin, mettez en place votre stratégie de notoriété avec d’une part des liens internes entre les pages de votre site, d’autre part des liens externes pointant vers votre site web.

L’optimisation SEO permet d’augmenter sa côte de popularité auprès de Google, c’est essentiel pour générer du trafic sur votre site internet.

 

Facebook Live, Insta Stories, ou la nouvelle fonctionnalité Shopping sur Instagram… Autant d’outils à investir dans une logique mobile-only pour capter l’attention de vos internautes. Il est essentiel pour la popularité de votre site e-commerce d’intégrer la dimension social media dans votre stratégie webmarketing. En interagissant avec votre communauté vous entretenez votre stratégie de netlinking et apportez ainsi de la visibilité à votre e-commerce.

 

  • Le paid media, pourquoi pas ?

Pour booster l’activité de votre e-commerce, vous pouvez avoir recours à l’exposition publicitaire achetée. Il est possible de promouvoir votre site, une offre ou un produit avec l’usage de Google Adwords et les réseaux sociaux. Google Adwords génère un lien sponsorisé pour « driver » le trafic vers votre landing page.  Ce service coût cependant assez cher. L’avantage avec les réseaux sociaux c’est que les encarts publicitaires sont moins onéreux et vous pouvez choisir le format qui sera le plus adapté à vos objectifs.

 

  • Demandez l’avis de vos consommateurs

Votre meilleur argument c’est la voix des internautes. Les notes et les commentaires laissés par les consommateurs jouent un rôle décisif  dans le processus d’achat des futurs visiteurs. Ainsi, n’hésitez pas à demander à vos clients de vous laisser de bonnes appréciations.

 

  • Vendez dans vos e-mails

L’emailing génère du trafic et des conversions, il est l’un des canaux les plus efficaces à votre disposition car il est peu coûteux et touche un large public. En ajoutant un bouton « acheter » directement dans vos newsletter vous encouragez même les prospects à s’engager et peut-être conclure une vente. N’hésitez pas à segmenter vos listes d’emails pour envoyer des messages ciblés en rapport avec les besoins spécifiques de vos internautes.

  • Exploitez les contenus générés par vos utilisateurs

Les « User Generated Content » (UGC) sont les photos, les vidéos et même les commentaires créés par les consommateurs en rapport avec votre e-commerce. Visibles sur le web et les réseaux sociaux, ils sont en pleine croissance et donnent confiance aux internautes. Les chances qu’ils achètent sont décuplées et parfois ces contenus influencent largement le taux de conversion d’un e-commerce.

 

Les tendances e-marketing à suivre en 2018

  • Le format AMP pour les pages mobiles

Force est de constater que les recherches mobiles en France comme dans le monde, sont nettement plus courantes que les recherches sur ordinateur. Google a donc expérimenté un nouveau format sur mobile, l’AMP (Accelerated Mobile Pages), dont la technologie a pour but d’accélérer le chargement des pages web consultées via mobile ou tablette.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=FUXGfjII5iA[/embedyt]

Une grande majorité des internautes quittent un site qui met plus de 3 secondes à charger. Cette technologie paraît être une excellente solution pour que les e-commerçants puissent fluidifier au maximum le parcours d’achat de leurs visiteurs sur mobile.

  

  • L’intelligence artificielle

 

Ou l’ultra-personnalisation de l’échange avec l’internaute. Ces systèmes autonomes ou les chatbots, peuvent apprendre par eux-mêmes et interagir avec des visiteurs sur le web, des objets connectés et même d’autres Intelligences Artificielles. On se demande même parfois s’il l’on discute avec un bot ou un humain… L’objectif ? Adopter un comportement proactif envers ses prospects. L’e-commerçant sera en mesure de proposer des produits et services en lien direct avec leurs habitudes de consommation. En fluidifiant ainsi le parcours d’achat de son visiteur, l’e-commerçant lutte contre l’abandon de panier.

  • Les assistants vocaux

« Siri, mets le minuteur à 3 minutes s’il te plait ! » Oui, nous sommes de plus en plus nombreux à « s’adresser à » notre smartphone et plus généralement à nos assistants personnels. Cette ère de l’assistance est marquée par la commercialisation en 2017 de Google Home ou encore Alexa l’assistant vocal d’Amazon. Le déploiement de ces nouveaux outils engendre de nouvelles questions pour les webmarketeurs sur la pertinence de leurs contenus de leur site e-commerce : le parcours d’achat n’est plus seulement visuel et ils doivent être assez explicites pour répondre aux commandes vocales…

  • La réalité virtuelle

Vous vous souvenez du phénomène de Pokemon Go ? La réalité virtuelle et la réalité augmentée ont démontré le potentiel qu’elles pourraient apporter au webmarketing. Une technologie qui pourrait bien révolutionner l’achat sur mobile et représenter de vastes opportunités dans le e-commerce. Ikea s’en est emparé en proposant de voir un produit du catalogue mis en scène chez nous en 3D. Alibaba propose carrément une promenade pour faire du shopping dans des magasins virtuels.

Et vous quelle e-expérience pourriez-vous proposer à vos utilisateurs ?

Des stratégies webmarketing à repenser autour des nouveaux usages

De manière générale, l’année 2018 révolutionne les usages d’internet. L’élément clé à retenir parmi ces nouveaux outils est le fait qu’ils nous amènent vers l’ère du marketing prédictif. Les e-commerçants devront le prendre en compte dans le développement de leurs sites e-commerce et de leurs relations commerciales pour prévoir bien plus en amont les besoins de consommateurs, avant même qu’il ne les exprime.

à propos de l'auteur.e. : Swann Le Moigne

LIVRES BLANCS

TOP 10 STRATÉGIE WEBMARKETING

Découvrez les 10 meilleures stratégies webmarketing en 2020. De la stratégie d'entreprise à l'exécution, gagner en efficacité opérationnelle.

BOOSTER SON REFERENCEMENT

Téléchargez notre livre blanc et découvrez l'ensemble du processus pour optimiser le référencement de votre site sur les moteurs de recherche.